Le combat du cricket pour exister

Grigny a accueilli le Championnat de l’Essonne.

D’UN CÔTÉ, un match de football et des dizaines de supporteurs. De l’autre, un terrain de cricket uniquement fréquenté par les joueurs de ce sport importé d’outre-Manche. Ce weekend, Grigny, seule commune avec Lisses à disposer d’un terrain homologué, a accueilli le Championnat de l’Essonne de cricket.

Faire connaître la discipline

« Il n’y a pas assez d’infrastructures pour pratiquer cette discipline, confirme le président du club de Morangis, Djega Sankaran. On passe toujours après le foot et le rugby. Donc nous nous entraînons dans des gymnases et n’avons jamais de rendez-vous fixes. » Le président a même songé à acheter un terrain….Pour inverser la tendance, le club de Morangis s’est lancé dans une véritable croisade. « Nous nous rendons dans les écoles pour faire connaître notre discipline, poursuit Djega Sankaran. Ce travail a payé, nous avons pu ouvrir une équipe U 15 (- 15 ans). » « Pour convaincre les indécis, on peut dire que le cricket est sport de gentlemen, poursuit Sandanavel Manivelraj, du club de Grigny. On ne verra jamais un arbitre pris à partie ou des supporteurs crier des propos racistes. »

Les magazines, Nouvelles

CONTACT US

Call us at +33 6 27 77 57 44

Subscribe to our Newsletter

Lycée Français de Pondichery cricket club à Morangis (LFPCCMR)

© 2020 LFPCCMR All rights reserved